Laboratoire d'informatique de l'École polytechnique

News

Soutenance de thèse de Dorian Nogneng: «Correspondances non rigides entre surfaces plongées en 3D»

Speaker: Dorian Nogneng
Location: Salle Gilles Kahn, Bât. Alant Turing
Date: Fri, 21 Dec 2018, 14:00-16:00

Dorian Nogneng soutiendra sa thèse intitulée Correspondances non rigides entre surfaces plongées en 3D le 21 décembre 2018 à 14h00 dans la salle Gilles Kahn.

Anniversaire du LIX

Location: LIX
Date: Thu, 20 Dec 2018, 10:00-17:00
Le LIX fête ses 30 ans le 20 décembre 2018 !
Voir l'événement.
Télécharger l'invitation.

Exposé par Audrey Legendre: «Programmation mathématique multi-objectif pour la prédiction de structures secondaires d'ARN et de complexes d'ARN»

Speaker: Audrey Legendre
Location: Salle Flajolet, bât. Alan Turing
Date: Thu, 13 Dec 2018, 14:30-15:30

Cette semaine, le séminaire BioInfo accueillera Audrey Legendre (Université d'Evry / Université Paris-Saclay). Le séminaire se tiendra à 14h30 en salle Flajolet au LIX.

Résumé : La prédiction de structure d'ARN est une tâche difficile. En effet les structures prédites par les outils de la littérature, qui dans la plupart des cas se basent sur un modèle de prédiction unique, ne correspondent pas toujours à la structure réelle. Nous nous intéres- sons plus particulièrement à la prédiction de la structure secondaire des ARN ainsi que des complexes d'ARN. Dans le but d'améliorer la qualité de prédiction de ces structures, nous développons des algorithmes qui: i) prédisent les k-meilleures structures, ii) combinent plusieurs modèles de prédiction en l’utilisant la programmation mathématique linéaire, iii) peuvent prendre en compte des contraintes utilisateurs.

Talk by Pedro Borges: «Smooth Approximations of Optimal Value Reformulations of Convex Subproblems»

Speaker: Pedro Borges
Location: Room Flajolet, Alan Turing building
Date: Tue, 11 Dec 2018, 11:00-12:00

We are please to announce a seminar by Pedro Borges (IMPA, Rio de Janeiro) on Tuesday 11th December at 14h00, in the Flajolet room at LIX. The title of the seminar is Smooth Approximations of Optimal Value Reformulations of Convex Subproblems

Pedro is a PhD student of Claudia Sagastizabal and they are both spending 4 months (Dec 2018-March 2019) at LIX thanks to the Gaspard Monge Visiting Professor Program of the Fondation de l'Ecole polytechnique.

Soutenance de thèse de Guillaume Cordonnier: «Modèles à couches pour simuler l'évolution de paysages à grande échelle»

Speaker: Guillaume Cordonnier
Location: Amphi Sophe Germain, Bât. Alan turing
Date: Thu, 6 Dec 2018, 14:30-16:30

Guillaume Cordonnier, de l'équipe Stream soutiendra sa thèse, intitulée «Modèles à couches pour simuler l'évolution de paysages à grande échelle», le 6 décembre à 14h30 dans l'amphi Sophie Germain, bâtiment Alan Turing, sur le campus de l'Ecole Polytechnique.

Le jury sera composé de:

  • Pierre Poulin, Université de Montréal ( Rapporteur )
  • Jean-Michel Dischler, Université de Strasbourg ( Rapporteur )
  • François Sillion, Inria ( Examinateur )
  • Bedrich Benes, Purdue University ( Examinateur )
  • Jean Braun, GFZ German Research Center for Geosciences ( Examinateur )
  • Marie-Paule Cani, Ecole Polytechnique ( Directrice de thèse )
  • Eric Galin, Université de Lyon ( Co-directeur de thèse )

Résumé: Le développement des nouvelles technologies permet la visualisation interactive de mondes virtuels de plus en plus vastes et complexes. La production de paysages plausibles au sein de ces mondes est un défi, dont l'importance est attesté par l'ubiquité des éléments de terrain et des écosystèmes, et leur implication dans la qualité du résultat. S'y rajoute la difficulté d'éditer de tels éléments sur des échelles spatiales et temporelles aussi vastes que peuvent l'être celles des chaînes de montagnes. Cette édition se fait souvent en couplant des méthodes manuelles et de longues simulations numériques dont le calibrage est complexifié par le nombre des paramètres et leur caractère peu intuitif.

Je propose dans cette thèse d'explorer de nouvelles méthodes de simulation de paysages à grande échelle, avec pour objectif d'améliorer le contrôle et le réalisme des scènes obtenues. Notre stratégie est de fonder nos méthodes sur des lois éprouvées dans différents domaines scientifiques, ce qui permet de renforcer la plausibilité des résultats, tout en construisant des outils de résolution efficaces et des leviers de contrôles intuitifs.

En observant des phénomènes liés aux zones de compression de la croûte terrestre, nous proposons une méthode de contrôle intuitif de la surrection à l'aide d'une métaphore de sculpture des plaques tectoniques. Combinée avec de nouvelles méthodes efficaces d'érosion fluviale et glaciaire, celle-ci permet de sculpter rapidement de vastes chaînes de montagnes. Pour visualiser les paysages obtenus à échelle humaine, nous démontrons le besoin de combiner la simulation de phénomènes variés et de temporalités différentes. Nous proposons une méthode de simulation stochastique pour résoudre cette difficile cohabitation, que nous appliquons à la simulation de processus géologiques tels que l'érosion, jointe à la formation d'écosystèmes. Cette méthode est déclinée sur GPU et appliquée à la formation du manteau neigeux, en combinant des aspects au long cours (précipitations, changements d'état de l'eau) et des aspects dynamiques (avalanches, impact des skieurs).

Les différentes méthodes proposées permettent de simuler l'évolution de paysages à grande échelle, tout en accordant une attention particulière au contrôle. Ces aspects sont validés par des études utilisateur et des comparaisons avec des données issues de paysages réels.

Séminaire Combi: exposés par Friedrich Wehrun et Alina Mayorova

Speaker: Friedrich Wehrun et Alina Mayorova
Location: Salle Flajolet, LIX
Date: Wed, 5 Dec 2018, 11:00-16:00

Ce mercredi, nous aurons 2 exposés dans le cadre du séminaire Combi:

  • à 11h00, Friedrich Wehrung (Université de Caen) nous parlera de La théorie équationnelle de l’ordre faible de Bruhat

  • à 15h00, Alina Mayorova (Ecole Polytechnique) nous parlera de Type B extensions of Cauchy identity and Schur-positivity related to Chow’s quasisymmetric functions.

Les résumés sont disponibles ci-dessous et sur le site du séminaire : https://galac.lri.fr/pages/combi-seminar.html

La théorie équationnelle de l’ordre faible de Bruhat

Ceci est un travail joint avec Luigi Santocanale.

Il est connu que pour tout entier naturel n, le groupe symétrique d’ordre n peut être muni d’une structure de treillis, souvent appelé le permutoèdre sur n lettres P(n), qui est aussi l’ordre faible de Bruhat de type A_{n-1}. Björner et Wachs ont montré que le treillis de Tamari A(n) est un rétracte, pour la structure de treillis, de P(n). Par suite, toute identité (« loi ») de théorie des treillis, valide dans tous les P(n), est également valide dans tous les A(n). La réciproque est fausse, car il existe une identité valide dans tous les A(n) mais non valide dans P(4).

La théorie équationnelle de tous les P(n), c’est à dire l’ensemble de toutes les identités satisfaites par tous les P(n), est décidable. Un résultat similaire est valide pour tous les A(n), ou des classes plus générales de treillis Cambriens de type A. La théorie équationnelle de tous les P(n) n’est pas triviale: il existe une identité (à 15 variables) valide dans tous les P(n), mais non satisfaite par un certain treillis à 3338 éléments.

Références :

  • Luigi Santocanale et Friedrich Wehrung, Sublattices of associahedra and permutohedra, Advances in Applied Mathematics 51, no. 3 (2013), 419--445.
  • Luigi Santocanale et Friedrich Wehrung, The equational theory of the weak Bruhat order on finite symmetric groups, Journal of the European Mathematical Society 20, no. 8 (2018), 1959--2003

The Cauchy identity is a fundamental formula in algebraic combinatorics that captures all the nice properties of the RSK correspondence. In particular, expanding both sides of the identity with Gessel's quasisymmetric functions allows to recover the descent preserving property, an essential tool to prove the Schur positivity of sets of permutations. We introduce a new type B extension of Schur-positivity based on Chow's quasisymmetric functions and domino functions, i.e. generating functions for domino tableaux. Further, we suggest a q-analogue of the modified domino functions to extend a type B Cauchy identity by Lam and link it with Chow's quasisymmetric functions. We apply this result to a new framework of type B q-Schur positivity and to prove new equidistribution results for some sets of domino tableaux.

Soutenance de thèse de Julien Lavauzelle: «Codes à propriétés locales : constructions et applications à des protocoles cryptographiques»

Speaker: Julien Lavauzelle
Location: Amphi Sophie Germain, Bât. Alan Turing
Date: Ven. 30 nov. 2018, 15h00-16h30

Julien Lavauzelle, de l'équipe Grace, soutiendra sa thèse intitulée «Codes à propriétés locales : constructions et applications à des protocoles cryptographiques», le vendredi 30 novembre 2018 à 15h00 en salle Sophie Germain.

La soutenance aura lieu en anglais, devant le jury composé de :

  • Maura Paterson, Université Birbeck de Londres (rapporteure)
  • Christophe Ritzenthaler, Institut de recherche mathématique de Rennes (rapporteur)
  • Alain Couvreur, Inria Saclay (examinateur)
  • Camilla Hollanti, Université d'Aalto (examinatrice)
  • Gilles Zémor, Université de Bordeaux (examinateur)
  • Françoise Levy-dit-Vehel, ENSTA ParisTech (directrice de thèse)
  • Daniel Augot, Inria Saclay (co-encadrant)

Résumé: Les codes localement corrigibles ont été introduits dans le but d'extraire une partie de l'information contenue dans un mot de code bruité, en effectuant un nombre limité de requêtes à ses symboles, ce nombre étant appelé la localité du code. Ces dernières années ont vu la construction de trois familles de tels codes, dont la localité est sous-linéaire en la taille du message, et le rendement est arbitrairement grand. Ce régime de paramètres est particulièrement intéressant pour des considérations pratiques.

Dans cette thèse, nous donnons une rapide revue de littérature des codes localement corrigibles, avant d'en proposer un modèle combinatoire générique, à base de block designs. Nous définissons et étudions ensuite un analogue, dans le cas projectif, des relèvements affines de codes introduits par Guo, Kopparty et Sudan. Nous établissons par ailleurs plusieurs liens entre ces deux familles, pour finir par une analyse précise de la structure monomiale de ces codes dans le cas du relèvement plan.

Une deuxième partie de la thèse se focalise sur l'application de ces codes à deux protocoles cryptographiques. D'abord, nous proposons un protocole de récupération confidentielle d'information (private information retrieval, PIR) à partir de codes basés sur des designs transversaux, dont la taille des blocs s'apparente à la localité d'un code localement corrigible. Les protocoles ainsi construits ont l'avantage de n'exiger aucun calcul pour les serveurs, et de présenter une faible redondance de stockage ainsi qu'une complexité de communication modérée. Ensuite, nous donnons une construction générique de preuve de récupérabilité (proof of retrievability, PoR) à base de codes admettant une riche structure d'équations de parité à petit poids. Nous en donnons finalement une analyse de sécurité fine ainsi que plusieurs instanciations fondées sur des codes à propriétés locales.

Exposé par Wenjie Fang:«La transformation zeta steep-bounce dans le Cataland parabolique»

Speaker: Wenjie Fang (Univ. Graz)
Location: Salle Philippe Flajolet, Bât. Alan Turing
Date: Mer. 28 nov. 2018, 11h00-12h00

La prochaine séance du séminaire Combi du Plateau de Saclay aura lieu ce mercredi à 11h dans la salle Philippe Flajolet du LIX. Nous aurons le plaisir d'écouter Wenjie Fang (Univ. Graz) nous donner un exposé sur «La transformation zeta steep-bounce dans le Cataland parabolique». Le résumé est disponible ci-dessous.

Le programme du séminaire est disponible ici : https://galac.lri.fr/pages/combi-seminar.html

Résumé: Etant un objet classique, le treillis de Tamari a beaucoup de généralisations, y compris les treillis ν-Tamari et les treillis de Tamari paraboliques. Dans cet article, ces deux treillis sont unifiés de manière bijective. D'abord nous prouvons que les treillis de Tamari paraboliques sont isomorphes aux treillis de ν-Tamari avec ν des chemins de rebond. Puis nous introduisons un nouvel objet dit ``arbre colorié à gauche'', et montrons qu'il donne un pont bijectif entre divers objets de Catalan paraboliques et certaines paires emboîtées de chemins de Dyck. En conséquence, nous prouvons la conjecture de steep-bounce par une généralisation de la fameuse transformation zeta dans la combinatoire de q,t-Catalan. C'est une collaboration en cours avec Cesar Ceballos et Henri Mühle.

Séminaire par Marie Kerjean: «Towards a type theory for differential equations»

Speaker: Marie Kerjean
Location: Salle Grace Hopper
Date: Wed, 28 Nov 2018, 10:30-12:00

Pour le prochain séminaire de l'équipe Cosynus, nous aurons le plaisir d'accueillir Marie Kerjean qui nous parlera de liens entre logique et équations différentielles.

Résumé: Linear Logic (LL) is a resource-aware refinement of intuitionnistic and classical logic, introduced after a study of denotational models of lambda-calculus. Differential Linear Logic (DiLL) spawned from denotational models LL based on vector spaces. While LL enriches logic with tools from algebra, DiLL transports those of differential calculus.

In this talk I will explain how we can refine DiLL into a system which solves linear partial differential equations with constant coefficients. This is done via a semantics study of DiLL, with a focus on smooth and classical models, in which the exponential is interpreted as a space of distributions. From this model, we can then understand exponentials as spaces of solutions to differential equations.

Information to newcomers

Location: *Sophie Germain* amphitheater.
Date: Wed, 28 Nov 2018, 14:00-16:00

Information afternoon for PhD students and postdocs who recently arrived in the Turing Building.

  • Welcome by M. Regnier (Director of LIX)
  • presentation of [referent]s for PhD students at LIX (M. Albenque and A. Couvreur)
  • Miscellaneous information on LIX and the Turing Building and the access to the network

It will be followed by a welcome drink in the atrium.

Bioinfo LIX/LRI joint seminar: Talks by Cédric Chauve and Nelle Varoquaux

Speaker: Cédric Chauve and Nelle Varoquaux
Location: Salle Flajolet, LIX
Date: Thu, 22 Nov 2018, 14:00-16:30

We are pleased to welcome Cédric Chauve (Simon Fraser university) and Nelle Varoquaux (UC Berkeley) next Thursday 22/11, 14h00, at LIX (building Alan Turing, 1 Rue Honoré d'Estienne d'Orves, 91120 Palaiseau) room Philippe Flajolet.

14h00 - Cédric Chauve (Simon Fraser university)

Title: On the Median and Small Parsimony problems in some genome rearrangement models.

Abstract: The main goal of genome rearrangement problems is to compute evolutionary scenarios that can explain the order of genes observed in extant genomes. This naturally leads to questions about the order of genes in ancestral genomes, often of extinct species. If a species phylogeny is given, this problem is known as the Small Parsimony Problem, and in its simplest form, where a single ancestral genome is considered, the Median Problem. Over the last 25+ years, there has been an extremely active research community focusing on these problems. In this talk, I will first review briefly some important results in the field, from initial intractability results to surprising tractability results, and then present some more recent results on (1) how to count or sample optimal solutions to these problems, and (2) how to handle gene duplication. The talk will be relatively free of technical details and will focus on algorithmic questions, leaving aside applications to the described algorithms.

15h10 - Nelle Varoquaux (UC Berkeley)

Tiltle: Studying the three-dimensional structure of DNA from Hi-C data

Abstract: Recent technological advances allow the measurement, in a single Hi-C experiment, of the frequencies of physical contacts among pairs of genomic loci at a genome-wide scale. The next challenge is to infer, from the resulting DNA-DNA contact maps, accurate three dimensional models of how chromosomes fold and fit into the nucleus. I will present a statistical method we developed for inferring genome-wide three-dimensional structure from Hi-C data, based on well-grounded statistical modeling of count data. I will then discuss how these models helped us better understand the links between gene expression and 3D structure of the malaria parasite P. falciparum. Last, I will briefly present how Hi-C data, initially developed to probe the 3D architecture of chromosome can help us annotate the genome. Specifically, I will show how we can identify precisely centromere positions in yeasts using Hi-C count maps.

Prochain séminaire "blocksem" jeudi 22 novembre : Juan Garay et Yannick Seurin

Speaker: Juan Garay et Yannick Seurin
Location: Salle Gilles Kahn, Bât. Alan Turing
Date: Jeu. 22 nov. 2018, 10h30-15h00

Les prochains exposés auront lieu le jeudi 22 novembre, bâtiment Turing, INRIA Saclay--Île-de-France et LIX en salle Gilles Kahn (rdc à droite).

Attention, l'inscription des extérieurs est obligatoire auprès de Maria-Agustina Ronco (donner nom, fonction et affiliation professionnelle).

10:30: Yannick Seurin. More Schnorr Tricks for Bitcoin.

12:-00-13:30: Repas (snack) ensemble dans le hall du bâtiment. Si vous n'avez pas de badge de restauration, signalez vous auprès de maria-agustina.ronco@inria.fr, nous prendrons gratuitement votre repas en charge.

13:30: Juan Garay, Texas A&M university. Foundational Aspects of Blockchain Protocols.

Le séminaire blocksem a une page web maintenue ici: http://www.lix.polytechnique.fr/blocksem/

Exposé par Pierre-Louis Giscard: «Une série pour la constante connective du réseau carré»

Speaker: Pierre-Louis Giscard
Location: Salle Philippe Flajolet, LIX
Date: Wed, 21 Nov 2018, 11:00-12:00

La prochaine séance du séminaire Combi du Plateau de Saclay aura lieu ce mercredi à 11h dans la salle Philippe Flajolet du LIX. Nous aurons le plaisir d'écouter Pierre-Louis Giscard (LMPA, Université du littoral Côte d'Opale) nous donner un exposé sur "Une série pour la constante connective du réseau carré". Le résumé est disponible ci-dessous.

Le programme du séminaire est disponible ici : https://galac.lri.fr/pages/combi-seminar.html

Résumé: Nous montrerons comment, à l’aide d’un crible de la théorie des nombres, il est possible d’obtenir une série convergeant vers la constante connective μ dictant la croissance asymptotique du nombre de polygones auto-évitants d'un réseau régulier. Nous détaillerons la mise en oeuvre théorique et pratique du crible, notamment la nécessité de le faire fonctionner sur la densité des empilements de cycles d’un graphe plutôt que leur nombre. Ces considérations nous conduirons à mieux comprendre le terme dominant et les termes d’erreurs du crible, nous permettant finalement de calculer les 4 et 5 premiers ordres de la série donnant μ à 0.2% puis 0.06% près sur le réseau carré. Enfin, nous verrons ce qu’il reste à faire pour trouver la correction polynomiale sur le nombre de polygônes auto-évitants, qui nous échappe encore.

Talk by Jennifer Welch: «Message-Passing Implementations of Shared Data Structures»

Speaker: Jennifer Welch
Location: Room Gilles Kahn, Bâtiment Turing, École polytechnique
Date: Wed, 7 Nov 2018, 14:00-15:00

We have the pleasure to announce a seminar by Jennifer Welch (Texas A&M University) about her work on Message-Passing Implementations of Shared Data Structures.

Abstract: Distributed storage, or shared data, is a vital mechanism for communication among processes in distributed systems, and facilitates the development of higher-level applications. Although shared data is a convenient abstraction, it is not generally provided in large-scale distributed systems. Instead, processes keep individual copies of the data, and communicate by sending messages to keep the copies consistent. After providing background on this topic, we will focus (separately) on two intriguing aspects: systems that experience churn, where the set of participating processes changes dynamically; and target data structures whose specifications are relaxed.

We will present a recent algorithm for implementing a shared register in a dynamic system with ongoing churn that works in an asynchronous system. The algorithm is correct as long as the number of processes entering and leaving during a fixed time interval is at most a constant fraction of the current system size. The algorithm tolerates process crashes as long as the number of failed processes in the system is at most a constant fraction of the current system size. We also show a lower bound on the crash-resilience for this problem. This work is by Attiya, Chung, Ellen, Kumar, and Welch.

Finally, we will consider distributed implementations of shared data structures with relaxed specifications. Strongly consistent implementations of shared objects with strict semantics are provably expensive, fueling interest in relaxations. A data type relaxation adds a small amount of non-determinism to the specification which can reduce the required frequency of expensive synchronization. We will present recent algorithms for different kinds of relaxed queues as well as lower bounds on the worst-case and amortized operation latency for the problem. Our results show that the algorithms are asymptotically optimal and that there is an inherent complexity gap between different levels of relaxation. This work is by Byrnes, Talmage, and Welch.

Séminaire par Florian Aigner: «A new determinant for the Q-enumeration of alternating sign matrices»

Speaker: Florian Aigner
Location: Salle Philippe Flajolet, LIX
Date: Wed, 31 Oct 2018, 11:00-12:00

La prochaine séance du séminaire Combi du Plateau de Saclay aura lieu ce mercredi à 11h dans la salle Philippe Flajolet du LIX. Nous aurons le plaisir d'écouter Florian Aigner (University of Vienna) nous donner un exposé sur «A new determinant for the Q-enumeration of alternating sign matrices». Le résumé est disponible ci-dessous.

Le programme du séminaire est disponible ici : https://galac.lri.fr/pages/combi-seminar.html

Résumé: We prove a determinantal formula for the Q-enumeration of alternating sign matrices (ASMs), i.e. a weighted enumeration where each ASM is weighted by Q to the power of the number of its −1's. Evaluating this determinant leads to closed product formulas and new proofs of the 1-,2- and 3-enumeration of ASMs. Finally we relate our results to the determinant evaluations of Ciucu, Eisenkölbl, Krattenthaler and Zare (2001), which count weighted cyclically symmetric lozenge tilings of a hexagon with a triangular hole.

Talk by Sergio Mover: «Verifying Hybrid Systems with Logic-based Model Checking»

Speaker: Sergio Mover
Location: Room Gilles Kahn, Alan Turing building
Date: Tue, 16 Oct 2018, 10:30-11:30

For the next seminar, we will have the pleasure of welcoming Sergio Mover who has recently joined us in the Cosynus team.

Abstract: Hybrid systems can model complex systems that we have to trust (e.g., the landing gear subsystem of on an airplane) and where software interacts with the physical environment. In this seminar, I will mainly focus on an automatic formal verification technique for Hybrid Systems that is based on a reduction to discrete, but still infinite states, transition systems. I will first explain the first-order logic formalism used to represents discrete systems and verification algorithms based on Satisfiability Modulo Theories (SMT). I will then describe the reduction of (subclasses of) hybrid systems to discrete systems and show different applications of the approach. Then, I will briefly switch topic and introduce an ongoing research project, Fixr, where we tackle the problem of exploiting existing "program artifacts" (e.g., source code, execution traces) to build assistive technology (e.g., similar code search, bug finding, automatic bug repair). I will conclude discussing some future research directions.

Sabrina Ouazzani est lauréate d'une bourse L’Oréal-UNESCO

Sabrina Ouazzani, post-docdorante dans l'équipe AlCO depuis le 1er septembre, est lauréate d'une bourse l’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science.

Voir: l'annonce sur Twitter.

Félicitations à elle!

Séminaire par François Bergeron: «Comprendre la combinatoire des fonctions “parking" rectangulaire via les espaces de polynômes harmoniques diagonaux»

Speaker: François Bergeron
Location: Salle Philippe Flajolet, bât. Alan Turing
Date: Mer. 3 oct. 2018, 11h00-12h00

La prochaine séance du séminaire Combi du Plateau de Saclay aura lieu ce mercredi à 11h dans la salle Philippe Flajolet du LIX. Nous aurons le plaisir d'écouter François Bergeron (UQAM) nous donner son premier exposé sur «Comprendre la combinatoire des fonctions “parking" rectangulaire via les espaces de polynômes harmoniques diagonaux».

Résumé: Dans cette suite d’exposés, j’ai l’intention d’expliquer comment de nouveaux espaces de polynômes multivariés permettent: de rendre compte de la riche combinatoire des généralisations rectangulaires des fonctions parking, des chemins de (m,n)-Catalan, et des treillis de (m,n)-Tamari; de comprendre les familles de fonctions symétriques issues de l’étude des opérateurs de l’algèbre de Hall elliptique, et de mettre en évidence leurs symétries; d’unifier les divers énoncés des variantes de la conjecture Delta; de comprendre les symétries des super-polynômes des (m,n)-noeuds/entrelacs sur le tore; etc. Tout cela ouvre la porte à de nombreux nouveaux problèmes allant de la combinatoire énumérative, à la théorie de la représentation, en passant par la théorie des fonctions symétriques et la physique théorique (pour n’en citer que deux). Plusieurs nouvelles conjectures seront discutées en cours de route. Au besoin (selon les souhaits par l’auditoire) toutes les notions préliminaires nécessaires pourront être discutées. Pour la majorité des notions abordées, des outils de calcul formel sont disponibles ou en cours d'élaboration.

Séminaire par Thomas Seiller: «Dynamique, algèbre, géométrie, et complexité du calcul»

Speaker: Thomas Seiller
Location: Salle Philippe Flajolet, Bât. Alan Turing
Date: Ven. 28 sept. 2018, 10h30-11h30

Pour le prochain séminaire de notre équipe, nous aurons le plaisir d'accueillir Thomas Seiller.

Résumé: Le but de cet exposé est de présenter certains aspects géométriques des programmes et de la complexité algorithmique qui apparaissent lorsque l’on s’essaie à représenter la dynamique de l’execution des programmes. Le cadre formel que je considère, les modèles de graphes d’interaction, est inspiré des modèles de géométrie de l’interaction de Girard et permet de representer les programmes comme des généralisations de systèmes dynamiques. J’expliquerai comment cette approche me mène à étudier certaines relations d’équivalences entre actions de monoides, et comment ceci pourrait mener à de nouvelles techniques de séparation en complexité.

Exposé par Nicolas Ninin: «Topologie dans le Blue Brain Project»

Speaker: Nicolas Ninin
Location: Salle Marcel-Paul Schützenberger
Date: Fri, 21 Sep 2018, 14:00-15:00

Pour le prochain séminaire de l'équipe Cosynus, nous aurons le plaisir d'accueillir Nicolas Ninin qui nous parlera de topologie et de cerveau.

Résumé: Dans cette présentation, nous présenterons les (ou plutôt quelques) utilisations de la topologie que nous pratiquons au Blue Brain Project (BBP). Le BBP est un projet visant à construire un modèle numérique de cerveau de rat le plus précis possible . Depuis quelques années nous disposons d'une première version de ceci représentant d'une toute petite partie du néocortex (1 mm3). Il est possible de voir ce modèle comme un graphe dirigé et d'appliquer des méthodes de topologie algébrique classique pour tenter de l'analyser. Nous présenterons certains résultats obtenus (en 2015) dans une première partie, puis quelques analyses plus récentes sur des simulations de plasticité.

IFORS Distinguished Lectureship

At the beginning of August, Leo Liberti was awarded the IFORS Distinguished Lectureship (IDL). IFORS is the International Federation of Operations Research Societies, a sort of overarching OR society which pools all other OR societies in the world.