Laboratoire d'informatique de l'École polytechnique

The laboratory LIX

The abbreviation LIX stands for Laboratoire d'Informatique de l'Ecole polytechnique (Laboratory of Informatics of the École polytechnique), where the letter X represents the Polytechnique per French tradition. LIX is a mixed research unit (UMR 7161) consisting of two tutelles: the École polytechnique and the National Center for Scientific Research (CNRS). LIX falls under the jurisdiction of the INS2I division (which stands for the National Institute of Sciences of Information and their Interactions) of CNRS.

Sémin'Ouvert : « Differential Privacy and Applications to Location Privacy » par Catuscia Palamidessi

In this talk, we review the notion of Differential Privacy, its implications in terms of Bayesian Adversary, and we discuss typical implementations from the point of view of their optimality with respect to utility. Then, we consider an extension of differential privacy to general metric domains, and the consequences for the optimality results. Finally, we show an instantiation to the case of location privacy, leading to the notion of geo-indistinguishability.

Conférence d'Henry de Lumley: "L’Homme de Tautavel. Il y a 450 000 ans. La Caune de l’Arago, Pyrénées Orientales. Bilan de 50 ans de recherches."

Henry de Lumley, membre correspondant de l’Académie des Sciences et de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, préhistorien et géologue du Quaternaire, est Directeur de l’Institut de Paléontologie Humaine, Fondation Albert Ier Prince de Monaco, Professeur émérite et ex Directeur du Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris.

L’objectif essentiel de ses recherches, sur le terrain et en laboratoire, est consacré à l’étude de l’origine de l’Homme, de sa première présence dans les grandes régions du monde, de son évolution morphologique et culturelle, de son comportement et de son mode de vie, au sein de ses paléoenvironnements (Ethiopie, Mauritanie, Inde, Turquie, Chine, Corée du Sud).

Une approche toute particulière de ses recherches a pour but de suivre l’évolution des climats et de la biodiversité tout au long des temps quaternaires dans diverses régions du monde.

Ces études sont conduites avec une approche interdisciplinaire : stratigraphie, sédimentologie, magnéto-stratigraphie et géochronologie, palynologie, paléontologie, paléoanthropologie, paléthnologie, études technologique et typologique d’industries lithiques du Paléolithique inférieur et moyen.